Accéder au contenu principal

Neurologie

Le Service Universitaire de Neurologie prend en charge le diagnostic et le traitement de nombreuses maladies touchant :

- le cerveau
- la moelle épinière
- les nerfs périphériques
- les muscles.

Au cours de la vie, 1 personne sur 4 sera touchée par une maladie du système nerveux.

Ces maladies ont de nombreuses causes :

- malformation cérébrale
- maladie inflammatoire ou auto-immune (comme la sclérose en plaques, le syndrome de Guillain-Barré ou les myosites)
- vasculaires (AVC)
- dégénérative (maladie d’Alzheimer, maladie de Parkinson, ataxie cérébelleuse)
- traumatique
- infectieuse (méningite)
- tumorale
- toxique (alcool)
- génétique
- fonctionnelle

Le Service de Neurologie réalise :

- des consultations générales
- des consultations spécialisées

Ces consultations ont lieu sur les sites suivants :

- Hôpital Civil Marie Curie
- Hôpital André Vésale
- Polycliniques (Mambourg, Fontaine-l’Evêque, Couvin, Philippeville)

Le service prend en charge des patients hospitalisés sur le site de Marie Curie (service C3) et le site de Vésale (service 4A).

Il dispose d’un Laboratoire de Neurophysiologie Clinique.

Il a développé des unités spécialisées :

- Convention Parkinson et Unité Médico-Chirurgicale Mouvements Anormaux
- Convention SEP/SLA
- Stroke Unit (unité AVC)
- Centre Neuro-Musculaire
- Unité de Sommeil/Epilepsie
- Centre de Stimulation Cérébrale Non Invasive
- Groupe Migraine/Céphalées
- Unité Mémoire/Cognition
- Unité des Ataxies Cérébelleuses
- Unité de Neuroposturologie – Laboratoire de Marche

 

Le Service de Neurologie travaille en étroite collaboration avec les autres services, en particulier les Urgences, les Soins Intensifs, l’Imagerie Médicale, la Neurochirurgie, la Psychiatrie, la Biologie Clinique. Il dispose d’une garde neurologique 24H/24, unique dans la région. Il collabore avec les autres centres médicaux.

Il collabore étroitement avec le centre de génétique IPG à Gosselies.

Chef de service
Pr MANTO Mario
Téléphone
Secrétariat : 071/92.23.56, Prise de rendez-vous : 071/92.25.11

Professeur Mario Manto
Chef de Service
Agrégé
Maître de Stages

Professeur Jean Jacquy
Chef de Service Emerite

Docteur Thierry Piette
Chef de Clinique

Docteur Denis Koulischer
Chef de Clinique

Dr Stéphane Noel
Associé Clinique

Dr Jordi Gandini
Associé Clinique

Dr Flavio Bellante
Associé Clinique

Dr Jacques Cambier
Associé Clinique

Dr Anne Dusart
Associé Clinique

Dr Rani Cavoy
Associé Clinique

Dr Murariu AnaMaria
Associée Clinique

Dr Edouard Sellitti
Associé Clinique

Dr Maftei Gheorge
Associé Clinique

Dr/Prof. Brigitte Capron, PhD
Associée Clinique

Dr Sandrine Jeangette
Associée Clinique

Dr Cathy De Cock
Associée Clinique

Dr Antonio Moscariello
Associé Clinique

Dr Nancy Jacquemotte
Associée Clinique

Dr Serge Blum
Consultant

Dr Benjamin Legros
Consultant

Prof. Isabelle Maystadt
Consultante

Médecins Juniors

Dr Faustine Lebout, candidate spécialiste
Dr Glineur Marine, candidate spécialiste
Dr Gariup Manon, candidate spécialiste
Dr Pierre Cabaraux, candidat spécialiste
Dr Alexandra Bakolas
Dr Colette Philippet

Electroencéphalographie (EEG)

Analyse du sommeil (polysomnographie)

Electromyographie

Potentiels évoqués

Sudoscan

Doppler/Doppler transcrânien

Stimulation cérébrale non invasive

Analyse de la posture

Injection de toxine botulique

Prof. Hiroshi Mitoma, Tokyo, Japon

Prof. Marco Molinari, Rome, Italie

Prof. Michael Strupp, Munich, Allemagne

Prof. Christophe Habas, Paris, France

Prof. Jeremy Schmahmann, Boston, USA

Prof. Marios Hadjivassiliou, Sheffield, Royaume-Uni

Prof. Jerome Honnorat, Lyon, France

Prof. Aasef Shaikh, Cleveland, USA

Université de Mons, Faculté de Médecine

HELB, Bruxelles

IPSMAPS, Charleroi

Ouvrages

     

Articles

  • Cerebellar hypermetria is larger when the inertial load is artificially increased.
    Manto M, Godaux E, Jacquy J.
    Ann Neurol. 1994 Jan;35(1):45-52.

 

  • Generation of functional thyroid from embryonic stem cells.
    Antonica F, Kasprzyk DF, Opitz R, Iacovino M, Liao XH, Dumitrescu AM, Refetoff S, Peremans K, Manto M, Kyba M, Costagliola S.
    Nature. 2012 Nov 1;491(7422):66-71

 

  • Impaired neuromuscular transmission and skeletal muscle fiber necrosis in mice lacking Na/Ca exchanger 3.
    Sokolow S, Manto M, Gailly P, Molgó J, Vandebrouck C, Vanderwinden JM, Herchuelz A, Schurmans S.
    J Clin Invest. 2004 Jan;113(2):265-73.

 

  • Composite cerebellar functional severity score: validation of a quantitative score of cerebellar impairment.
    du Montcel ST, Charles P, Ribai P, Goizet C, Le Bayon A, Labauge P, Guyant-Maréchal L, Forlani S, Jauffret C, Vandenberghe N, N'guyen K, Le Ber I, Devos D, Vincitorio CM, Manto MU, Tison F, Hannequin D, Ruberg M, Brice A, Durr A.
    Brain. 2008 May;131(Pt 5):1352-61

 

  • Celsr3 is required in motor neurons to steer their axons in the hindlimb.
    Chai G, Zhou L, Manto M, Helmbacher F, Clotman F, Goffinet AM, Tissir F.
    Nat Neurosci. 2014 Sep;17(9):1171-9.

Le service de neurologie du CHU de Charleroi a ouvert depuis peu son centre de stimulation cérébrale non-invasive, faisant figure de pionnier dans le secteur hospitalier belge. Cette technique thérapeutique non invasive permet d’éviter une prise de médication, voire une intervention chirurgicale conséquente grâce à la stimulation transcrânienne du cerveau. Celle-ci s’effectue soit par des procédés magnétiques, soit électriques. Dans ce dernier cas, des électrodes sont apposées sur des parties ciblées et un léger courant continu permet de les stimuler par impulsions.

Ce traitement vise à optimiser le fonctionnement cérébral pour des pathologies telles que :

-          Les AVC

-          Les mouvements anormaux (ex : Parkinson)

-          Les problèmes cérébelleux (ex : ataxie, problèmes de coordination)

-          La douleur et en particulier les migraines et les douleurs neuropathiques

-          Les troubles de l’humeur

-          Les acouphènes

Indolore si ce n’est un très léger picotement tout à fait supportable, la stimulation cérébrale non-invasive engendre des effets quasi immédiats, après quelques jours suivant le traitement. Cependant, ceux-ci ne sont que transitoires et s’estompent après quelques mois. Sous contrôle strict d’un neurologue, la stimulation cérébrale non-invasive peut représenter un substitut efficace à la prise de certains médicaments, voire à l’intervention invasive. Elle est toutefois contre-indiquée en cas d’épilepsie ou de présence de corps étranger dans la boîte crânienne (ex : clip).

Après consultation d’un neurologue, une dizaine de séances de 20 à 30 minutes sont programmées dans un délai de deux semaines. Celles-ci sont confortables pour le patient et peuvent être interrompues à tout moment en cas de problème, contrairement à une intervention chirurgicale.

Prise de rendez-vous : 071/92.24.91

Clinique du Sommeil et de l’Epilepsie

Education thérapeutique de l’enfant épileptique

L’épilepsie suscite beaucoup de questions chez les personnes qui en souffrent, et en particulier chez les enfants et adolescents. Quelles seront les conséquences sur ma vie quotidienne, ma vie en famille et à l’école ? Quels médicaments dois-je prendre et à quelle fréquence ? Puis-je faire du sport ? Dois-je suivre un régime alimentaire particulier ?

Une vie de qualité est en effet possible : l’épilepsie est une maladie neurologique fréquente qui concerne plus de 50 millions de personnes dans le monde. Elle concerne 1% de la population (OMS, 2016). En Belgique, cela représente environ 60000 personnes et 150000 connaîtront un épisode épileptique à un moment de leur vie (Ligue francophone belge contre l’épilepsie).

Au CHU de Charleroi, une équipe multidisciplinaire s’est constituée au sein de la Clinique du Sommeil et de l’Epilepsie afin de proposer une éducation thérapeutique de l’enfant épileptique. Elle est composée de deux neuropédiatres (Dr Buzatu et Dr Gandea), d’une infirmière pédiatrique dotée d’un Certificat Inter-Universitaire en épileptologie (Mme Sylvie Olinger), d’une pharmacienne clinicienne formée à l’éducation thérapeutique (Mme Martine Generet) et de l’infirmier en chef de l’Unité Sommeil-Epilepsie (M. David Beauvois).

Dès 2020, l’éducation thérapeutique du patient épileptique sera étendue à la prise en charge des adultes et de leur entourage.

Lors de la mise en place des réseaux hospitaliers, nous pourrons également offrir ce service dans l’intérêt du patient et de ses proches. Nous travaillerons, dès lors, sur demande du médecin responsable du patient. Une plage horaire sera dédiée, à cet effet, chaque jeudi après-midi de 13 à 16 heures.

En pratique

En cas de détection récente d’épilepsie ou de maladie déjà diagnostiquée chez un enfant éprouvant des difficultés lors de la prise du traitement, le neuropédiatre propose un rendez-vous d’accompagnement avec l’infirmière et la pharmacienne de l’équipe.

Il s’agit de consultations personnalisées d’environ 45 minutes qui peuvent s’effectuer avec ou sans les parents. L’enfant peut alors poser toutes les questions qu’il désire, apprendre à connaître sa maladie, ses médicaments ainsi qu’obtenir les « petites astuces » pour mieux vivre avec l’épilepsie.

La Clinique du Sommeil et de l’Epilepsie veille à fournir de la documentation aux jeunes patients. Elle les guide également vers des applications mobiles relatives à la gestion des crises et à la prise de médicaments.

Enfin, le CHU de Charleroi est l’un des seuls à utiliser la vidéo lors d’un électroencéphalogramme, notamment lors d’une mise en observation ou d’un changement de traitement.

Objectifs

Les consultations en ETP permettent des échanges afin de développer :

-          Les connaissances du jeune patient à propos de sa maladie

-          Les comportements et les attitudes à adopter selon les situations

Un contrat thérapeutique est établi avec le jeune patient qui cherchera à atteindre les objectifs qu’il s’est fixé avec le corps soignant, et à son propre rythme.

Contact

071/922.365 

Quoi de neuf à l'ISPPC ?