Accéder au contenu principal

Hospitalisation de jour

De plus en plus d'interventions chirurgicales peuvent être réalisées en "un jour", c'est-à-dire en une seule journée. Le patient se présente donc le matin, est autorisé en journée et peut quitter l'hôpital après avoir reçu l'autorisation de l'équipe médicale. 

Avant la date prévue pour votre prise en charge, vous aurez eu une entrevue avec un anesthésiste. 

Retrouvez ci-dessous toutes les infos pratiques. 

Contact : 

Hôpital de jour Marie Curie : 071/ 92.31.11

Hôpital de jour André Vésale : 071/92.30.21

1. Préparer votre hospitalisation en "one day"

Dès que votre opération est programmée, vous devez : 

  • Préciser au chirurgien si vous souhaitez une chambre particulière
  • Vous renseigner auprès de votre assurance quant aux modalités administratives

Idéalement, ce rendez-vous doit avoir lieu 15 jours avant la date opératoire. 

Si vous n'avez pas subi d'autre intervention endéans les 6 mois, vous serez contacté automatiquement par notre cellule de prise de rendez-vous afin de fixer une date. 

Le jour du rendez-vous avec l'anesthésiste, n'oubliez pas : 

  • D’emporter votre farde de l'hôpital de jour chirurgical
  • De remplir votre questionnaire médical
  • De remplir votre liste de médicaments
  • De signer votre consentement
  • De préparer vos questions pour l'anesthésiste 

Pour être bien à l'aise le jour de votre intervention, soyez prévoyant : 

  • Réalisez les examens complémentaires demandés par l'anesthésiste.
  • Déterminez qui sera la personne qui vous ramènera de l'hôpital après votre opération. Il est en effet interdit de conduire durant les 24h après une intervention. 
  • Déterminez qui sera la personne qui veillera sur vous durant la première nuit après l'intervention. 
  • Trouvez une solution pour garder vos enfants, si nécessaire.
  • Ne prévoyez aucun autre rendez-vous ou activité le jour de l'intervention 
  • Pour les enfants de moins de 12 ans devant subir une intervention, des explications sont nécessaire afin de limiter le stress et l'angoisse. N'hésitez pas à télécharger l'application "Zabou à l'hôpital" sur votre smartphone ou votre tablette. Le petit panda est très rassurant avec les jeunes patients. 

La veille de mon intervention, je prépare ma valise.

J'emporte : 

  • Mes médicaments, si possible dans leur boîte d'origine
  • Des vêtements confortables pour le retour 

Pour les tous petits : 

  • Un doudou pour les réconforter
  • Des langes propres 
  • Le lait 

Si nécessaire, n'oubliez pas : 

  • Vos lunettes, lentilles, prothèse auditive, dentier
  • Canne, béquilles, bas de contention 
  • Le matériel demandé par le chirurgien (attelle, etc.)
  • Une CPAP, en cas d'utilisation habituelle

Si le séjour devait se prolonger, prévoyez aussi : 

  • Des sous-vêtements propres
  • Un gant de toilette et des serviettes propres

En revanche, n'emportez pas avec vous d'objets de valeur et une somme importante d'argent. 

Préparez vos documents administratifs : 

  • La carte d'identité
  • La liste de médicaments qui doit être remplie 
  • Le consentement lu et signé
  • Les documents d'assurance, de mutuelle, les certificats médicaux spécifiques... 

  • Conservez votre GSM à proximité : le personnel des admissions appelle en effet entre 13h00 et 16h00 pour communiquer votre heure d'arrivée
  • Prenez une douche :
    • Si le rasage d'une zone est nécessaire, utilisez une tondeuse électrique car le rasoir est proscrit
    • Utilisez un gant de toilette et une serviette propre
    • Frottez vigoureusement avec un savon désinfectant
  • Mettez des sous-vêtements et des vêtements de nuit propres
  • Enlevez vos bijoux
  • Enlevez votre vernis à ongle. Attention, les ongles en gel sont interdits pour les interventions au niveau de la main (risque d'annulation de l'opération). 
  • Idéalement, changez votre literie et utilisez des draps propres
  • N’oubliez pas les consignes de l'anesthésiste : 
    • Ne pas manger
    • Ne pas boire (sauf avis contraire)
    • Ne pas fumer
    • Ne pas consommer des substances illicites

Si ces consignes ne sont pas respectées, l'opération peut être annulée.

Prenez une nouvelle douche : 

  • Utilisez un gant de toilette et une serviette propres
  • Frottez vigoureusement avec un savon désinfectant
  • Suivez les consignes de l'anesthésiste et prenez les médicaments autorisés avec une petite gorgée d'eau

N’oubliez pas qu'il est interdit de porter : 

  • Des lentilles
  • Des bijoux et piercings
  • Du maquillage
  • De la crème et du parfum 
  • Du vernis

2. Votre hospitalisation

Lors de votre arrivée à l’hôpital, vous vous présentez aux Admissions, dans le hall d'entrée :

  • Vous êtes accompagné d'une personne adulte au maximum (les enfants ne sont pas autorisés). 
  • Vous prenez un ticket sur la borne de gestion des files et attendez d'être appelé au guichet

Le personnel administratif vous prend alors en charge : 

  • Il complète avec vous votre dossier d'admission
  • Il vous soumet le formulaire de consentement éclairé pour signature si celui-ci n’a pas été signé au préalable avec le médecin responsable (si le patient est mineur, seul l'un des deux parents est habilité à signer). 
  • Vous recevez un bracelet d'identification dont les données seront vérifiées à plusieurs reprises lors de votre séjour. Vous devez le conserver au poignet jusqu'à votre sortie de l'hôpital. Ne soyez pas étonné de devoir répéter plusieurs fois votre identité, c'est un gage de sécurité.  
  • Le chemin vers l'hôpital de jour vous est indiqué
  • Une fois à l'hôpital de jour, une infirmière ou secrétaire vous accueille et vérifie votre identité avant de vous installer dans une chambre
  • Une infirmière vient compléter votre dossier après vous avoir demandé à nouveau votre identité 
  • Une fois vos paramètres vérifiés, l'infirmière vous explique comment enfiler votre tenue de salle d'opération ou d'examen
  • Une dernière vérification est réalisée quant au port des bijoux et au rasage
  • Des informations vous seront fournies sur le déroulement de la journée. N'hésitez pas à poser des questions ou à faire part de vos angoisses. 

Il est possible que vous deviez attendre dans votre chambre que le quartier opératoire soit libre. Profitez-en pour vous détendre en lisant ou en regardant la télévision, par exemple. 

L'heure venue, un membre de l'équipe vient vous chercher pour vous conduire en salle d'opération. Il vérifiera votre identité, l'absence de bijoux et de sous-vêtements

Une fois au bloc opératoire, le personnel vous dépose dans le sas d'accueil 

L'infirmière d'accueil vous prend en charge et vérifie : 

  • Votre identité
  • Le rasage
  • Le motif de l'opération 
  • L'absence de sous-vêtements et de bijoux
  • La liste de mon traitement

Une fois dans la salle d'opération : 

  • L'infirmière, le chirurgien et l'anesthésiste vérifient à nouveau la checklist
  • Vous êtes installé confortablement et les divers dispositifs sont branchés
  • L'anesthésie est réalisée en vue de l'opération 

Une fois l'intervention terminée, vous serez conduit en salle de réveil pour une surveillance post-opératoire. 

  • Le personnel vous ramène à votre chambre et vous installe confortablement
  • Vos paramètres vitaux sont vérifiés
  • Une sonnette est mise à votre disposition en cas de douleurs, nausées, saignements ou pour aller pour la première fois à la toilette. 

3. Votre sortie

Vous pouvez quitter le service lorsque vous avez reçu l'accord du chirurgien, de l'anesthésiste et du personnel soignant

Avant de quitter le service, vous devez recevoir : 

  • Une ordonnance
  • Un rendez-vous post-opératoire 
  • Une macro-cible de sortie infirmière
  • Une éventuelle prescription de kinésithérapie et de soins infirmiers
  • Une éventuelle demande d'examen complémentaire (ex: radio)

RAPPEL : il est nécessaire qu'un adulte responsable vous raccompagne à votre domicile et vous surveille durant les prochaines 24 heures. 

  • Suivez les consignes post-opératoires.
  • Restez joignable entre 08h00 et 13h00. Une infirmière vous téléphonera pour prendre de vos nouvelles, vous rappeler les consignes et répondre à vos questions éventuelles. 

Quoi de neuf à l'ISPPC ?